J'ai testé la recette de la bûche du meilleur pâtissier...

Publié le par Marion

J'ai testé la recette de la bûche du meilleur pâtissier...

J’avoue baver régulièrement devant cette émission, qui m’émoustille avec tout ce condensé de sucre et de gras. Une recette m’a particulièrement intéressée, celle de la fameuse « bûche » de Noël. Pour moi, une buche pâtissière à la fin du repas de réveillon où, arrivés au fromage, on a déjà les dents du fond qui baignent, ça rime avec…

J'ai testé la recette de la bûche du meilleur pâtissier...

Alors bon, recette de finale... faite par la gagnante... je vois enfin une lueur d’espoir pour mes prochaines fêtes de fin d’année…

Bon… par contre, avec tout le respect que je dois à cette super pâtissière, je pense que les hormones de grossesse, le manque de temps et le stress ont joué en sa défaveur…C’est ainsi qu’en toute humilité et simplicité, niveau présentation, je vise quand même beaucoup plus haut, et je compte révéler tout mon talent au public.

J'ai testé la recette de la bûche du meilleur pâtissier...

Attention…Ce genre de recettes n’est pas accessible à toutes les femmes. On a toutes dans notre entourage, une copine Marie quinoa/boulgour. Grand mystère pour moi, elle mange des galettes de riz quatre fois par jour, en séparant chaque bouchée d’un petit « pfiou, je suis repue ». Cette copine mince (ah bon ?!), qui ne connait ni les capitons ni les flatulences post Macdo, avec sa cuisine saine et équilibrée, je rêve tellement de la remettre sur le droit chemin...

J'ai testé la recette de la bûche du meilleur pâtissier...

Je l’imagine bien discutant de mes recettes avec ses autres copines autour d’un beau bol de graines…

J'ai testé la recette de la bûche du meilleur pâtissier...

Avertissement fait, je poursuis mon récit, interdit au moins de 1000kcal/jour…

La recette est longue, entre les différentes composantes et le temps de déco, prévoir entre 3 et 4h.

On réalise d’abord le fondant marron/chocolat, attention, ce n’est pas la partie la plus light de la recette ! Vient ensuite le shortbread. Les deux sont cuits séparément. On vient placer le fondant sur le shortbread, on recouvre le tout d’un insert aux poires pochées, puis d’une ganache. Cela fait 4 couches (j’ai toujours rêvé d’être prof de maths). On partage en deux puis on superpose pour obtenir 8 couches (prof en fac bien sûr),les couches sont toutes plus légères les unes que les autres…

J'ai testé la recette de la bûche du meilleur pâtissier...

On met au frais quelques heures le temps de préparer les éléments de déco. Perso : chantilly à la (au ? aux ? duquel ?) mascarpone pour sa tenue, et sculptures en chocolat. Mes feuilles en chocolat sont faites en recouvrant de vraies feuilles de laurier sauce de plusieurs couches de chocolat fondu. On met au frais, et hop on décolle délicatement, un peu de poudre alimentaire dorée, et c’est merveilleusement magnifique. (Chocolat Valrhona oblige, puisque comme le fait si bien JCV…)

J'ai testé la recette de la bûche du meilleur pâtissier...

On décore le tout, (ça parait si rapide, dit comme ça… !) et voilà !

Bûche de noël marron chocolat
Bûche de noël marron chocolatBûche de noël marron chocolat

Bûche de noël marron chocolat

 On prend sa dose de calories pour 48 jours, et on peut arborer fièrement une silhouette parfaite au prochain cours d'aquabike.

J'ai testé la recette de la bûche du meilleur pâtissier...

BILAN : Si je devais refaire cette bûche, je changerais le fondant marron chocolat que j’ai trouvé trop dense, trop sucré et assez fade. Le goût du marron ne se démarquait pas assez du chocolat. Je le remplacerais par un fondant chocolat plus aérien et très peu sucré, fait en montant les blancs en neige, dans lequel j’incorporerais des brisures de marrons glacés.

Retrouvez les ingrédients et les détails de la recette originale en cliquant sur le lien :

Publié dans Recettes

Commenter cet article